2 coaches pour les candidates

actu1

PAPEETE, le 27 avril 2018. Hinarere Taputu, Miss Tahiti 2014 et première dauphine de Miss France 2015, et Raipoe Adams, miss Tahiti 2004, sont toutes les deux coaches pour préparer les candidates à l'élection de Miss Tahiti. Rencontre avec ces deux expertes de l'élégance et du charisme.

En quoi consiste votre travail de coach ?
Raipoe Adams : "Je travaille en binôme avec Hinarere. On accompagne les filles tout au long de la préparation. On fait des petits groupes pour travailler en fonction des besoins de chaque candidate. Dans l'ensemble, on a remarqué qu'elles avaient toutes besoin de faire plus de sport."
Hinarere Taputu : "A travers notre expérience, on essaie de leur donner des bonnes valeurs et de les aider à avancer au mieux."

Etait-ce la suite logique pour vous de devenir coach ?
Hinarere Taputu : "Oui c'est le juste retour de ce qu'on m'a offert quand j'étais candidate. Je n'ai pas encore de vie de famille. Le temps ne m'est pas encore compté donc je peux partager mon expérience."

Comment définissez-vous Miss Tahiti ?
Raipoe Adams : "Miss Tahiti est une personne sociale ouverte joyeuse, toujours partante, positive, belle et apprêtée. Elle doit être belle intérieurement et extérieurement. Elle doit représenter notre culture et notre état d'esprit."

actu1 1


Quelles sont les qualités que doit avoir une Miss Tahiti ?
Hinarere Taputu : "Quand on se présente à Miss Tahiti, la principale qualité est de savoir rester soi-même. On ne veut pas que les candidates changent leur personnalité. Miss Tahiti doit également rester juste dans ses opinions."

Lorsque vous étiez candidate, qu'est-ce qui avait été difficile pour vous ?
Raipoe Adams : "J'étais un peu garçon manqué à l'époque. Je n'étais pas très féminine, très coquette. J'ai dû apprendre à être féminine. Parler en public ce n'était pas évident non plus et j'avais dû travailler aussi sur la préparation physique. Après l'élection de Miss Tahiti, on est souvent invité à des cocktails il fallait faire attention à ce que je mangeais.
Ensuite, pour l'élection de Miss France, la séparation avec la famille a été difficile c'était la première fois que je partais en France. A l'époque, les réseaux sociaux étaient moins utilisés qu'aujourd'hui."

Avec du recul qu'est-ce que cela vous a apporté d'être Miss Tahiti ?
Raipoe Adams : "Cela m'a permis de m'ouvrir et d’être moins renfermée. Miss Tahiti m'a permis aussi de parcourir le monde : la métropole, New York, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon et Turquie. Je n'étais jamais partie à l'étranger jusqu'alors."

Hinarere Taputu : "J'ai appris à mieux me connaître et mieux canaliser mon énergie. J'étais très impulsive. Miss Tahiti m'a appris aussi à relativiser car quand on est miss on peut être confrontée à des critiques. Cela nous apprend à forger notre caractère."

Raipoe, votre fille est née en 2016. Quelles sont les valeurs que vous voudrez lui transmettre ?
Raipoe Adams : "Je vais essayer de lui apprendre la culture polynésienne. Moi, je n'ai jamais fait de danse tahitienne. J'aimerais qu'elle la pratique. Je lui apprendrai à parler le tahitien. Je souhaite qu'elle connaisse notre culture et la partage. Je lui dirai aussi de faire attention à sa façon de s'habiller et de parler. Je souhaite la préserver le plus longtemps possible. Je trouve que les jeunes filles s'habillent parfois de manière sexy très jeune.


https://www.tahiti-infos.com/Miss-Tahiti-Raipoe-et-Hinarere-deux-coaches-de-charme_a171218.html